Calculer le prix de vente des produits découpés au laser – 12 éléments

calculer-prix-vente-artisanat

Comment calculer le prix de vente des produits découpés au laser ?

Pendant longtemps, et encore aujourd’hui, on avait du mal à chiffrer. Au final, on s’est rendu compte qu’il arrivait qu’on se déplace à La Poste pour envoyer une commande, et qu’on ne gagnait que 5 € dessus… Oui, c’est nul. Ce n’est clairement pas comme ça qu’on va réussir à en vivre. Mais dans la jungle d’internet, il est souvent nécessaire de jouer le jeu de l’alignement des prix avec la concurrence, ou même d’être concurrentiel. Sauf si vous arrivez à vous démarquer autrement.

C’est pour cette raison qu’on a décidé de partager avec vous nos conseils pour calculer vos prix de vente.

Voyons quels sont les éléments à prendre en compte, avec l’exemple de cette lampe :

        A combien vendre cette lampe artisanale ?

Avant-propos : Est-ce que vous êtes trop cher ou pas assez ?

L’année dernière, sur un marché de Noël, j’ai rencontré une créatrice qui vendait des poteries. Elle faisait tout, même la peinture à la main avec de nombreux détails. Et elle vendait un saladier 20 €. Je lui ai demandé comment elle arrivait à gagner de l’argent avec ces prix-là. Elle m’a répondu qu’elle essayait de ne pas en perdre…

Pour résumer, c’est un peu ça :

Oui, à force de vouloir tirer les prix vers le bas, ça coûte plus cher de travailler que de mater Netflix tout la journée !

Quand on se balade sur Etsy et qu’on analyse les produits vendus créés à la découpeuse laser, on se rend compte de l’extrême variabilité des prix. Pourquoi ? :

  • Certains créateurs ne savent pas déterminer les frais réels qu’ils ont.
  • D’autres vivent dans des pays où les matières premières coûtent moins chères.
  • D’autres encore peuvent se verser moins d’argent pour vivre.
  • Enfin, il faut savoir qu’on est plutôt privilégié en France par rapport au pourcentage prélevé par les impôts. Aux États-Unis, c’est dément !

Voici quelques exemples :

La première, mise en vente par Prayanadesign, coûte 100 € et est fabriquée avec une seule couche de contreplaqué de bouleau (ça coûte cher). Il y a du travail d’assemblage, mais assez peu finalement.

La deuxième est conçue en carton bois et est à monter soi-même. L’entreprise doit seulement enlever les pièces de la machine et mettre l’ensemble dans un carton d’emballage. Le discours de vente est axé sur les avantages de recevoir une lampe DIY (moins d’impact énergétique pour le transport, et le fun de faire soi-même). C’est quand même 63 €. Il ne fait pas beaucoup de ventes pour le moment.

La troisième et la quatrième sont à peu près similaires mais le prix varie du simple au double.

Les questions sont :

  • Est-ce que le prix est si important que ça pour les clients potentiels ?
  • Comment déterminer un prix de vente qui me permette de vivre et de payer mes frais divers ?
  • Et si je double mes prix, est-ce que les clients auront l’impression que ce que je vends est plus classe et travaillé, et donc l’achèteront ?
  • Quoi compter pour calculer le prix de vente des produits découpés au laser ?

1- Le coût de la machine

Dans un prochain article, on vous donnera nos conseils pour calculer le tarif horaire d’utilisation de votre découpeuse laser. Pour notre part, nous choisissons d’anticiper la galère, et nous augmentons de 30% le coût machine sur la facture client.

La lampe Om est créée avec 2 couches de bois et demande plusieurs plaques de bois ainsi que de la découpe de papier coloré.

Temps de machine : minimum 2 h avec une 80 Watts.

2- Le coût de la matière

Voici les matériaux qui composent cette lampe :

  • Bois de peuplier
  • Bois d’okoumé
  • Papier crépon
  • Papier de soie ou de riz
  • Ensemble électrique (douille, interrupteur et prise) aux normes NF et UE, dont une partie montée par nos soins
  • Vernis

On liste l’ensemble des coûts de ces matières premières dans un tableur excel. Avec un “savant” calcul, on note le prix au m², la quantité utilisée, et le total est calculé automatiquement.

3- Le coût du travail

Pour le moment, on ne compte pas le travail de conception de nos créations, ni le temps que l’on met pour aller acheter le bois, couper les panneaux, passer les commandes de matières premières ou encore se déplacer à La Poste ou sur les marchés. C’est certainement une erreur.

Voici les étapes nécessaire pour créer la lampe :

  • Lancement et surveillance de la machine
  • Ponçage des pièces en peuplier
  • Collage du peuplier sur l’okoumé
  • Vernis
  • Collage du papier
  • Assemblage de la lampe
  • Assemblage du pied
  • Installation du système électrique

Pour calculer le prix de vente des produits découpés au laser, on additionne le tout et on multiplie par notre taux horaire.

4- Les impôts

Pour notre part, on est micro-entrepreneur et immatriculés à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Lors du lancement de notre activité, on a bénéficié de l’ACRE, donc d’une réduction importante des taux de cotisations sociales. Mais pour cette année 2020, les conditions d’obtention vont être durcies drastiquement.

En ME, comptez 12,8% de charges. Celles-ci sont calculées sur votre chiffre d’affaires.

5- Les frais de commercialisation

Au début, on a minimisé ce poste de dépenses. Mais en fait, il y a de nombreux frais de commercialisation :

  • Prix de l’emplacement sur les foires et marchés
  • Achat d’un barnum, d’un parasol de marché, d’une table, etc.
  • Frais de déplacement sur les foires
  • Coût de création d’un site internet (hébergement -70 €/an-, thème WordPress, temps pour référencer son site internet et créer le design)
  • Frais pour la réception des paiements en ligne avec Stripe et Paypal
  • Sur Etsy, frais de 9% + TVA (D’ailleurs, comment vendre plus sur Etsy ? )

6- Les frais de port

Pour notre part, on a fait le choix de ne pas facturer les frais de port au client. Ainsi, quand il est sur notre site internet, il voit directement que la livraison est incluse. Pourquoi ? Il est prouvé que de nombreuses personnes ajoutent des produits au panier pour simplement connaître les coûts de livraison. Si ceux-ci leur semblent trop importants, ils fuient.

Ainsi, avant de mettre un article en ligne, on évalue le coût d’envoi avec la grille tarifaire de La Poste.

7- Les emballages

Les cartons et les enveloppes bulles, ça coûte très cher. Et c’est très important pour que vos créations arrivent en bon état chez le client. Sur le marché, c’est un peu moins contraignant car vous pouvez vous contenter de cartons fins pour les gros objets et de sacs plastiques pour les petits. Après, ça dépend de votre branding. Si vous êtes axé écolo, alors le plastique, c’est pas fantastique.

Pour les gros cartons, on compte entre 2 et 3 €.

Pour les enveloppes bulles, environ 20 à 50 ct.

8- Les frais de fonctionnement

Ah la facture énergétique. Vous n’alliez pas l’oublier quand même pour calculer le prix de vente des produits découpés au laser ? Même si vous avez, comme nous, un atelier à la maison, il ne faut pas oublier qu’une machine à découpe laser consomme de l’électricité.

A moins d’avoir comme nous des panneaux solaires sur le toit, comptez 1 à 2 kW/h.

Vous chauffez votre atelier ? Ajoutez un coût annuel prévisionnel.

Vous avez un local avec un loyer ? Bon courage !

9- Les frais pour réinvestir

Selon nous, le prix devrait comprendre le coût de l’ensemble des éléments qu’on a vu plus haut, votre salaire, mais aussi la marge pour l’entreprise. On ne se considère pas comme étant notre entreprise. Celle-ci nous verse un salaire mais a son entité propre. Ainsi, on prévoit sur chaque vente un pourcentage pour des investissements futurs.

10- Les congés payés (on peut toujours rêver, non ? 😉 )

Alors ça, on y est pas encore. Mais ça viendra un jour.

L’idée serait de partir d’un nombre d’heure annuel que l’on veut travailler, de compter des congés payés, et de facturer en conséquence.

11- Les frais de SAV

La galère de la vente en ligne, c’est quand certaines créations arrivent abimées. Ou alors que certains clients affirment n’avoir reçu qu’une partie du colis, ou encore rien du tout.

Le client est roi…même si ça coûte de l’argent.

12- Les prestataires

Création de site web, aide ponctuelle sur un marché, coup de main pour les commandes de Noël. Ces frais sont évidemment à estimer sur une année pour calculer les prix de vente.

Bilan : Comment calculer le prix de vente des produits découpés au laser ?

Vous l’aurez compris, les paramètres à prendre en compte sont très nombreux.

Quand on créé une entreprise pour la première fois, c’est difficile d’évaluer tout ça.

Certains artisans comptent un taux journalier moyen. C’est une option qui semble intéressante à creuser.

 

Et vous, comment vous faîtes pour calculer vos coûts ? Donnez-nous vos astuces !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez ce blog ? Partagez !

RSS
Follow by Email
Facebook
Pinterest
Instagram