Les lunettes de protection pour laser Co2 sont-elles vraiment indispensables ?

lunettes-protection-laser-co2

Dans ce nouvel article, je pose la question suivante : les lunettes de protection pour laser Co2 sont-elles vraiment indispensables quand on utilise une machine de découpe laser ?

On va voir ensemble :

  • les types de risques optiques auxquels vous vous exposez en utilisant un graveur ou une découpeuse laser, machines qui émettent des radiations ;
  • quelles sont les situations à risques et les précautions à prendre pour protéger vos yeux du faisceau, au-delà de l’utilisation d’un équipement de protection de la personne.  ;
  • quels sont les types/classes de découpeuses laser CO2 qui préservent vos yeux…et qui vous permettent (selon les fabricants) de faire l’impasse sur les lunettes de protection pour un laser classe 4

C’est parti ? 

Découpe laser CO2 : quels risques pour les yeux ?

Encore une fois, je suis étonnée par le manque criant d’informations fournies par les fabricants et vendeurs de découpeuses laser (à croire qu’ils n’ont pas envie de vendre des produits complémentaires).

Si on ne parle pas des risques, est-ce que ça signifie qu’il n’y en a pas ?

La réponse est bien entendu : non.

 

Alors pour en savoir plus, j’ai trouvé un Guide des Risques liés au Laser, et un article publié par Uvex sur les risques du laser pour les yeux.

Le faisceau de découpe LASER, ou Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation, est obtenu par une radiation électromagnétique sur une seule longueur d’onde.

 

Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessus, les ondes du laser CO2 sont du type “lumière infra-rouge”, ultraviolet, IR-A, donc non visibles. Leur longueur d’onde est de 10,6 μm ou 10 600 nm.

Le fait que ces ondes ne soient pas visibles est un véritable risque, car on pourrait croire qu’elles n’existent pas.

Ce qu’il faut savoir, c’est que vous n’allez pas devenir aveugle en fixant une fois ou occasionnellement le faisceau de votre machine lorsqu’elle est en marche (sauf peut-être en contact direct).

Cependant, ces ondes réfléchies peuvent créer des lésions de l’œil en brûlant la rétine, la cornée ou le cristallin.

A court terme, vous pourriez donc souffrir de pathologies oculaires (qui sont très douloureuses).

A moyen et long terme, “les effets chroniques du rayonnement laser UV peuvent favoriser la formation d’une cataracte entraînant une déficience visuelle irréversible et invalidante”.

Ainsi, les risques oculaires de l’exposition au laser augmentent avec le temps d’exposition.

Comment le rayonnement laser peut-il affecter vos yeux ? Quelles sont les pratiques à éviter ?

Il existe plusieurs façons de s’exposer au rayonnement laser :

  • Contact direct avec le faisceau
  • Réflexions du faisceau
  • Lumière secondaire produite lorsque le faisceau frappe un objet

 

Les pratiques à éviter sont :

1- Alors, bien sûr, dans le meilleur des mondes, vous n’utilisez pas votre machine pour graver des matériaux réfléchissants (type miroir). (Mais certains utilisateurs débutants n’ont pas conscience de cela).

2- Dans ce monde parfait, vous n’ouvrez jamais la caisse de votre découpeuse laser quand elle est en marche pour vérifier que vous avez bien réglé la puissance et que votre matériau se coupe.

3- De plus, vous vouez une confiance aveugle au fabricant et vous êtes sûr à 100 % que les vitres de la caisse de votre machine (achetée en Chine pour notre part, avec d’autres normes) sont dotées d’un film de protection qui bloque les UV efficacement. Ainsi, vous vous permettez de passer de longues minutes à regarder le matériau se couper.

4- De même, quand vous alignez vos miroirs, vous êtes toujours très précautionneux et réussissez toujours à bien orienter le faisceau…ah non ?

 

Pour notre part, nous avons pris un risque en alignant les miroirs de notre K40 sans protection. Après de longues minutes à essayer de faire pointer le faisceau sur le miroir de l’axe y, nous nous sommes demandés où il pointait exactement. Réponse : sur le mur. Comme les axes n’étaient pas vraiment parallèles, le faisceau déviait. A posteriori, je me dis qu’il aurait aussi bien pu pointer au niveau de nos yeux.

Toutes les découpeuses laser sont-elles dangereuses pour les yeux ?

En surfant sur internet, j’ai trouvé quelques infos supplémentaires.

Eurolaser, fabricant de machine, nous donne les classes de laser en fonction de la nature du faisceau et de sa longueur d’onde (source) :

  • Laser classe 1 : type lecteur DVD ou imprimante laser. Pas de risques.
  • Laser classe 2 : type pointeur laser. Le rayonnement est visible et accessible, mais pas dangereux.
  • Laser classe 3 : type laser de spectacle, peuvent être dangereux pour les yeux en cas d’exposition directe et prolongée.
  • Laser classe 4 : type découpeuse laser ou graveur laser. Les risques sont réels et exigent de prendre des précautions.

Il faut savoir qu’il existe des lunettes de protection pour laser adaptées à chaque classe.

 

Ailleurs, on trouve des fabricants qui expliquent que leurs machines ne présentent pas de risques pour les yeux...et que donc vous n’avez pas besoin d’équipements de protection. Et ce, même si ce sont des découpeuses laser CO2 qui émettent des ondes électromagnétiques de 10 600 nm.

Par exemple, Trotec, la célèbre marque de découpeuses laser, classe dans la catégorie 2 ses lasers conçus dans une caisse et qui sont dotés d’une protection (le faisceau se coupe si vous ouvrez la caisse) ⇒ les fabricants expliquent que vous êtes donc protégé.

laser classe

Personnellement, nous avons plusieurs découpeuses laser, toutes dans des caisses et fabriquées en Chine. Et franchement, je n’ai pas vraiment confiance et préfère me protéger les yeux avec des lunettes de protection laser CO2 quand je reste dans la pièce.

Conclusion : les lunettes de protection pour laser Co2 sont-elles vraiment indispensables ?

Sans hésitation, je dirais oui !

 

Même si vous avez une machine haut de gamme avec tous les dispositifs hi-tech (il faut bien parfois faire un peu d’entretien et de réglages, ouvrir le capot où se trouve le tube laser, etc.)

 

Et même si vous faites très attention.

 

C’est un principe de précaution.

 

Après, si vous ne tenez pas à vos yeux, c’est vous qui voyez !

Quelques modèles de lunettes de protection laser classe 4

Dans un prochain article, on vous explique comment choisir vos lunettes de protection pour laser CO2.

En attendant, voici quelques modèles trouvés sur Amazon, parfaitement adaptés pour les laser CO2 classe 4 (norme EN 207), avec un tarif autour de 35 € :

1- Lunettes Philips

VOIR SUR AMAZON

2- Lunettes Cloudray

Voir sur amazon

Fournies avec une boîte, et répondant à la norme EN 207.

3- Lunettes MCWLaser

Voir sur Amazon

Un design qui semble mieux protéger les yeux (protection latérale), et fournies avec une boîte.

 

Un commentaire sur “Les lunettes de protection pour laser Co2 sont-elles vraiment indispensables ?

  1. Pingback: Les critères pour choisir ses lunettes de protection laser classe 4 - Découpeuse-laser.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez ce blog ? Partagez !

RSS
Follow by Email
Pinterest
Instagram