Gravure ou marquage : quoi choisir en découpe laser ?

gravure-ou-marquage

Connaissez-vous les deux tâches que sont la gravure et le marquage ?

Dans cet article, que je pense indispensable pour bien utiliser votre découpeuse laser, vous allez en savoir plus sur :

  • les avantages et inconvénients de la gravure laser ;
  • les avantages et inconvénients du marquage laser ;
  • les différences entre les deux ;
  • les critères pour choisir entre l’une ou l’autre tâche ;
  • quelques conseils pour mieux graver et marquer.

La gravure laser à la loupe

La gravure laser, c’est super (super, super) cool !

On avait interviewé un pro de la gravure photo sur bois il y a quelques temps (… on est loin d’obtenir la même qualité de gravure que lui).

gravure-laser-bois

Avec une découpeuse laser, on peut graver des photos, des logos, des motifs.

C’est aussi intéressant quand on enlève pas mal de matière, comme pour fabriquer des rouleaux à pâtisserie.

Mais si cette tâche est essentielle aux professionnels de la personnalisation d’objets, tout n’est pas tout rose dans le meilleur des mondes.

En effet, la gravure laser est une tâche qui demande beaucoup de temps de machine, et qui use les courroies.

Avantages Inconvénients 
Esthétique

Indispensable pour graver les photos ou pour certaines applications

Tâche incontournable pour la personnalisation sur verre, pour les pierres, les miroirs, etc.

Peut laisser des traces de brûlage, sur le bois notamment (peut être noir au toucher)

Temps de machine conséquent

Use les courroies de la machine

Salit énormément la découpe laser

 

Notez que certaines machines, chez Trotec par exemple, sont conçues pour les pros de la gravure laser (la gamme Speedy). Le temps de travail est raccourci.

Au niveau du fichier, les machines prennent en charge la gravure quand lui envoyez un format non vectoriel.

Il existe des matrices que vous pouvez télécharger pour paramétrer la gravure selon vos besoins et envies (une sorte de nuancier allant du gris clair ou noir). Rendez-vous sur cet article pour en savoir plus.  

Le fonction de marquage au laser

Le marquage permet, comme la gravure, des applications super cool avec votre machine.

En fait, c’est la même tâche que la découpe, avec une puissance de laser inférieure.

Vous pouvez donc marquer des tracés vectoriels.

Par exemple, vous pouvez marquer le bois finement avec un tracé vectoriel (regardez le couvercle de la boîte).

C’est aussi super chouette d’écrire sur le bois, et souvent le contraste est plus marqué qu’avec une tâche de gravure.

Avantages Inconvénients 
Tâche plus rapide que la gravure

Courroies de la machine moins sollicitées

Moins de risque que la matière bouge sur la table de la machine

Traits nets, tâche précise

Moins de traces de brûlures que la gravure (à objectif égal, par exemple créer un plateau de scrabble), sur le bois surtout

Applications limitées à des traits ou à certains matériaux : impossible de bien marquer le verre par exemple

 

En “trichant” sur la focale, c’est-à-dire en défocalisant et en éloignant la tête du laser de votre matière, vous pouvez faire des traits plus épais.

Gravure ou marquage ? Entre les deux mon cœur balance

Avec notre première découpeuse laser, que nous avons vraiment beaucoup sollicité, nous avons réalisé pas mal de gravures, surtout en mode test et pour s’amuser.

J’ai testé les photos, les gravures étendues ou un peu moins, la gravure sur verre, sur bois, sur pierre, etc.

Au fil du temps, on a commencé à se rendre compte que la gravure laser usait la machine.

En effet, elle “balaie” la matière à une vitesse élevée (sinon c’est trèèèèès long).

Et comme les courroies ne sont pas protégées sur ce modèle entrée de gamme, qu’on a pas été super rigoureux sur le nettoyage, alors les courroies ont commencé à sauter des crans lors de certaines gravures.

 

Pour les porte-clés avec un logo, par exemple, nous avons fini par abandonner totalement la fonction de gravure au profil d’une fonction de marquage.

C’est différent, mais les avantages sont nombreux (gain de temps, moins d’usure et de poussières, pièces plus propres).

 

Voici quand choisir une tâche et pas l’autre :

 

Gravure Marquage
Pour :

  • des applicatifs qui l’exigent (gravure photo par exemple) ;
  • recherche de nuances, et d’effets d’ombres ;
  • des matériaux qui ne peuvent être marqués convenablement comme le verre ou la pierre ;
  • la recherche d’un retrait de matière conséquent.
Pour :

  • écritures ;
  • travail précis et propre ;
  • les gens pressés.

Quelques conseils pour la gravure laser

Pour tout vous dire, nous ne sommes pas les meilleures personnes pour vous donner des conseils sur le paramétrage de la machine pour la gravure laser. Je pense d’ailleurs que c’est ça qui a pu péché et nous poser problème.

Alors franchement, prenez le temps de bien maîtriser le paramétrage de votre machine pour cette tâche si elle vous intéresse (rendez-vous par exemple sur le site de Trotec ou sur cette page du Fablab de la cité des Sciences, où le rédacteur de l’article explique tous les tests faits pour réaliser ses gravures au laser). Vous pouvez jouer sur la résolution, la vitesse, la puissance, et le choix des matières premières.

Une machine de qualité est aussi un plus pour s’amuser et/ou gagner de l’argent avec la gravure laser.

Une astuce qui m’a permis de gagner beaucoup de temps, c’est de faire en sorte que votre découpeuse laser ne doive pas graver sur une largeur conséquente. Sinon, vous perdez beaucoup de temps de déplacement. L’idéal est de paramétrer la gravure sur une petite largeur, même si vous avez une plaque entière à graver. (Pas facile à expliquer, mais si vous avez 20 colonnes de crayons à graver, sélectionnez les gravures de la première colonne avant de passer aux suivantes).

Conclusion : et vous, vous utilisez principalement la gravure ou le marquage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.