Peut-on vivre de la découpe laser ? Les coulisses de notre entreprise

vivre-decoupe-laser

Vous voulez vous lancer dans la découpe laser ? Vous ne savez pas si c’est une bonne idée, si c’est rentable, mais surtout si c’est possible d’en vivre ?

Vous aimez quand on parle argent, non ?

Non ? Ne mentez pas, nous aussi on est avide de connaître les revenus de nos voisins artisans sur les marchés.

Dans cet article, on répond donc à la question suivante : peut-on vivre de la découpe laser ?

Et pour y répondre, on partage avec vous des données de notre entreprise.

Vous êtes prêt ?

Mais d’abord, c’est quoi pour vous réussir ?

Bonne question pour commencer, non ?

Vous aimeriez gagner combien ? 1 000, 2 000, 3 000 € par mois ?

Quand on se demande si on peut vivre avec comme outil de production principal la découpeuse laser, je pense que c’est bien de déjà se fixer des objectifs.

Pour notre part, on espère gagner au bout de 3/4 années pleines d’activité, environ 2 500 € net par mois à 2. Et ces deux premières années sont pleines d’espérances car on a déjà fait des chiffres d’affaires convenables.

Anticiper et amortir les coûts de création d’entreprise

On ne va pas se le cacher, créer une entreprise coûte de l’argent :

  • Investir dans un outil de production : pour nous, une première machine à 2 500 €, puis une seconde à environ 8 000 €. Aïe !
  • Aménager un atelier convenable
  • Gérer le fond de roulement : matière première, emballages, tests ratés, etc.
  • Se payer un peu de publicité
  • Créer un site internet
  • Acheter du matos pour les marchés : barnum à 600 €, parasol à 400€, aménagement du véhicule.
  • Se former

En tout, on doit pas être loin des 15 000 € ! (Ou plus, c’est possible que je minimise).

Si vous avez de l’argent de côté pour investir, c’est génial. Sinon, vous allez sûrement devoir y aller étape par étape comme on a fait. Ou faire un crédit peut-être ? Pour notre part, on avait l’argent pour la première machine puis on a investi le bénef qui rentrait au fur et à mesure.

Bilan 2019 : pas de salaire mais une affaire bien lancée.

Bilan 2020 : on commence à se rémunérer.

La première année, il nous a été impossible de lâcher nos autres emplois. Depuis quelques mois, Christophe bosse à temps plein sur l’entreprise. Moi, je garde un autre boulot sur internet, car il me permet d’être libre géographiquement et de bosser quand je veux, et si je veux.

Un peu plus bas dans l’article, on vous donne des chiffres plus précis.

Quels sont les critères pour gagner de l’argent avec une découpeuse laser ?

1- Varier les “marketplace” (si vous vendez aux particuliers)

Vous pensez vraiment qu’on peut gagner un salaire sur Etsy ?

NON ! (Enfin, il y en a qui réussissent, mais il faut du temps et un produit qui cartonne)

Vous allez devoir toucher un maximum de monde possible :

  • Foires
  • Marchés
  • Festivals
  • Etsy
  • Un Grand Marché
  • Amazon
  • Créer un site internet
  • Développer vos réseaux sociaux
  • Trouver des revendeurs
  • Exposer
  • Faire de la publicité avec des flyers

==> Préparez-vous à beaucoup travailler pour des clopinettes ! Du moins au début.

Mais tout travail est récompensé au final.

2- Maîtriser la technique

Bien sûr, si ce que vous proposez n’est pas parfait, alors vous n’avez pas d’espoir. L’avantage de la découpeuse laser, c’est que c’est possible de créer des trucs de dingue, des produits personnalisés, des créations avec une extrême finesse… à condition de savoir comment faire.

On a mis plusieurs mois avant de comprendre les paramétrages, de connaître toutes les potentialités.

Maintenant, c’est fait et les gens sur les marchés sont totalement ébahis (profitons-en, car dans quelques années, on sera peut-être encore plus nombreux à avoir une découpeuse laser).

3- Proposer des créations originales et cibler une niche

Notre erreur au début, ça a été de vouloir proposer beaucoup de variété. Des créas pour les mamies, d’autres pour les mamans, d’autres pour les enfants. Au milieu, des lampes avec la fleur de vie. Notre premier stand était très…marrant.

Les amis qui passent à la maison nous disent souvent : “J’ai une super idée pour toi : et si tu faisais des cartes postales ?”, ou alors : “tu veux bien me faire une horloge pour offrir à mes parents ?”

Résultat : quand on cible tout le monde, alors on ne cible personne.

Vraiment, essayez de choisir une niche (par exemple : que des horloges, que des cartes postales, etc.). Pour être visible sur internet, c’est nettement plus simple. Sur les marchés aussi, car les passants finissent par se rappeler de vous.

4- Y croire, y croire, et y croire encore !

Pourquoi de nombreuses personnes ne créent pas d’entreprise malgré qu’ils foisonnent d’idées ?

La peur.

Pourtant, nous sommes intimement persuadés que quand on croit à ce qu’on fait, qu’on est passionnés, alors les résultats arrivent. Il ne faut pas lâcher et se battre. Si les premières années sont difficiles, c’est normal, non ?

5- Apprendre le marketing

Évidemment, il ne suffit pas d’y croire pour vendre ses créations. Ce n’est pas en mettant en ligne 10 fiches produits sur Etsy que l’on peut espérer se verser un salaire convenable.

Il est indispensable de se former un minimum au marketing :

  • pourquoi les gens achètent ?
  • comment ?
  • quels sont les éléments à prendre en compte pour qu’ils se sentent confiants d’acheter ?
  • quels sont les types de produits qui marchent ?
  • comment se créer un profil attrayant sur le web ?
  • comment gérer le service client ?
  • Etc.

6- Bien fixer ses prix de vente

Bien sûr, il ne suffit pas d’avoir un beau chiffre d’affaires pour gagner sa vie. C’est le bénéfice qui compte ! Ainsi, il est indispensable de bien déterminer vos prix de vente en fonction de vos charges.

D’ailleurs, après 2 ans et plein de tests, on est encore plutôt novices. Ce mois-ci, on a dû acheter un nouveau tube CO2…1 600 € avec les frais de port. Aïe, une partie du bénéfice escompté pour cette année est parti…

Et donc : combien a-t-on gagné cette année ?

Cette année 2020 était très particulière : COVID, pas de festivals, les magasins fermés (donc pas de grosses commandes de commerçants revendeurs)… Heureusement pour nous, nous réalisons l’essentiel de nos ventes en ligne auprès de particuliers.

Nous avons fermé notre boutique Etsy et notre site internet plus de 2 mois. Malgré tout, notre chiffre d’affaires est plus que convenable : près de 25 000 € à l’heure où je publie cet article (15 000 € sur notre site web, et 10 000 € sur Etsy). Sachant qu’en cette période pré-Noël, nous réalisons en moyenne plus de 200 € de ventes par jour. Nous estimons donc arriver à 28 000 € de chiffre à la fin de l’année.

Selon nos calculs d’apothicaire, cela nous fait un revenu autour de 950 € par mois.

Si nous avions fait quelques festivals, comme c’était prévu, nous aurions pu réaliser un chiffre d’affaires hypothétique supplémentaire de 5 à 10 000 €, soit arriver à 1 050 €/mois.

==> Le bilan est plutôt positif, même si on est loin de notre objectif de 2 500 € par mois de revenus.

==> La croissance est constante : nous avons doublé notre bénéfice entre la première et la deuxième année. On double encore l’année prochaine ?

==> Il va falloir trouver de nouvelles stratégies pour dégager un revenu : organiser des stages de loisir dans notre atelier, vendre des fichiers, proposer des formations, monter en gamme, proposer un catalogue pour les professionnels, etc.

Conclusion : peut-on vivre de la découpe laser ?

Selon nous, la réponse est oui !

Mais, il ne faut pas être pressé, ne pas lâcher et se battre. Ce n’est pas facile de vivre d’une passion, surtout quand on propose, comme nous, des créations artistiques.

La fin d’année approche à grand pas, et il va être temps de dresser nos objectifs pour 2021.

Et vous, c’est quoi vos objectifs ? Vous arrivez à vivre de la découpe laser ?

 

2 Commentaires sur “Peut-on vivre de la découpe laser ? Les coulisses de notre entreprise

  1. Jean-Guillaume POPLU says:

    Bonsoir Maude et Christophe, désireux de me lancer comme vous, je vous ai envoyé un e-mail vendredi mais à première vue, l’adresse indiquée sur le site ne fonctionne pas. Pouvez-vous me dire comment vous joindre ?
    D’avance, merci et bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez ce blog ? Partagez !

RSS
Follow by Email
Facebook
Pinterest
Instagram